Envie de participer ?
 Léo de Nodrest en Visite à Auch

LEO en Visite à Auch

 

Mercredi 29 decembre, en fin d’après-midi, sur l’une des tables de ping-pong de la salle Ernest-Vila, les échanges étaient plus rapides et intenses qu’à l’accoutumée… Autour de la table en question, Léo de Nodrest, tout juste auréolé d’un 1/4 de finale aux championnats de France seniors de tennis de table, en pleine session d’entraînement avec son ancien coach, Xu Ji Peng, ex international pongiste chinois, désormais responsable des espoirs du Pôle Espoirs d’Auch.

 

Joueur professionnel de tennis de table depuis trois ans, Léo de Nodrest était surtout venu saluer ses anciens entraîneurs et dirigeants du Cercle pongiste auscitain (CPA). "Dès que je suis à Auch, je passe les voir. Je les considère comme des membres de ma famille, car ils m’ont énormément aidé à progresser. Sans eux, je ne serais pas là", confie-t-il. Une dernière phrase qui prend tout son sens, quand le natif d’Auch rappelle la manière dont il a découvert la discipline. "J’ai commencé le tennis de table à 9 ans après avoir été repéré, par Xu Ji Peng et Bruno Carvalho, lors d’une initiation au tennis de table à la Foire du sport."

 

"A 15 ans, j’ai intégré l’INSEP"

Après quatre années à s’entraîner avec le CPA, Léo de Nodrest a néanmoins été contraint de partir vers de nouveaux horizons pour poursuivre sa progression. "À 13 ans, je suis parti une année à Tours, puis l’année suivante, j’ai été au Pôle France Jeunes à Nantes, tout en continuant de jouer pour Auch durant ces deux années. Et à 15 ans, j’ai intégré l’INSEP. À ce moment-là, j’ai dû prendre une licence dans un club parisien et c’est là que mon aventure s’est un peu arrêtée avec le CPA…", raconte Léo de Nodrest.

Aujourd’hui âgé de 21 ans, l’Auscitain s’entraîne toujours à l’INSEP et est licencié depuis deux ans au sein du club breton de Thorigné-Fouillard, actuellement premier du classement de la deuxième division française.

"Je veux me qualifier pour les JO"

Douze ans après ses débuts avec le CPA, Léo de Nodrest n’a rien perdu de sa passion pour le tennis de table, née de manière impromptue. "Mon souhait est d’en faire mon métier et de pouvoir en vivre le plus longtemps possible", explique-t-il. Ambitieux, l’Auscitain compte bien rivaliser dans un futur proche avec les meilleurs et côtoyer les sommets de son sport. "Mes objectifs, c’est d’intégrer l’équipe de France et de participer aux championnats du monde", révèle le sportif de haut niveau, qui ne lésine pas sur les moyens pour y parvenir. "Je m’entraîne sept heures par jour du lundi au vendredi à l’INSEP."

Une charge de travail conséquente mais indispensable pour ne pas louper un rendez-vous qu’il s’est lui-même fixé. "Mon objectif principal, ce sont les Jeux olympiques. Je veux me qualifier pour les JO de Paris en 2024, ou ceux de Los Angeles en 2028."

Pole espoirs d’Auch

Ce mardi 4 janvier, Jacques Mommessin (cadre technique de la Ligue Nouvelle-Aquitaine), Paul Martinez (directeur de la Ligue Occitanie) et Nathalie Fortuny (responsable détection) rencontrent les dirigeants du CPA. La mise en place d’une nouvelle organisation offrant la possibilité aux jeunes pongistes issus des départements des Landes, des Pyrénées-Atlantiques et du Lot-et-Garonne, de pouvoir rejoindre le Pôle Espoirs d’Auch, sera étudiée.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.